Melleroy – 8 juin

Oyé oyé, cher(e)s bénévoles du repair’café de l’Ouanne, 

Nous voici bien en juillet, même si la météo ne le laisse aucunement supposer ! J’écris vite, car je suis appelée par d’autres actions tout aussi urgentissimes !! 

Officiellement notre pire cession réparation

Nos dernières retrouvailles à Melleroy, autour d’objets en quête de réparation, n’ont pas été très fructueuses : 

  • un aspirateur de table HS 
  • un pistolet à colle définitivement grillé 
  • un poste de radio appartenant à Thérèse, HS. Cela ne l’a pas empêché d’apporter sa bouteille de Sancerre qu’on aime bien ! 
  • un lecteur DVD + cassette vidéo : impossible à réparer 
  • un four électrique préalablement réparé par les bons soins de nos bénévoles il y a un an, mais définitivement grillé cette fois. 
  • une machine à coudre de la Manufacture de St Etienne, a senti le chaud. Réparée ! 
  • un percuteur dont les roulements à billes sont à changer. 
  • ma pompe à eau immergée, dont le condensateur reste à changer (mais pas le bon condensateur acheté sur Montargis !). 
  • une ponceuse vibrante, récupérée par Thierry à la déchetterie, réparée ! 

Nous avons trinqué devant la boutique des Mell Pops avec toutes et tous les bénévoles présents. Bon temps ensoleillé et bonnes courses en boutique avec échanges de bonnes adresses de bons produits locaux et moins locaux (Morvan, Jura). 

Nouveau défi, on retente l’expérience malgré tout ?

Ce samedi 13 juillet, de 09h30 à 12h30 en salle du Mille Club, tout près de la salle des fêtes à Douchy, sera donc notre dernière rencontre de la saison. Les prévisions météo n’annoncent pas de pluie ! 

Venez faire réparer, aider à réparer, échanger, ou simplement nous tenir compagnie sur la matinée, qui sera clôturée, bien évidemment, par un chouette  moment convivial ! 

Le calendrier pour l’année 2024-25 sera effectif dès septembre à paraître sur facebook et dans la presse locale. En prévision, une rencontre inter repair’café entre celui de Poilly Les Gien et celui de la vallée de l’Ouanne. Nous solliciterons également Montargis et Sens. 

Nous bénéficierons également d’une nouvelle adresse mail où vous pourrez nous joindre et que j’utiliserai pour les petites chroniques. 

À prévoir aussi pour 2025,de nouvelles affiches et de nouveaux flyers avec nouvelle mel et nouveaux numéros de tél pour nous joindre. 

À demain très chaleureusement. 

Christèle. 

Montcorbon – 11 mai 2024

Chers amis et amies du Repar’café de la vallée de l’Ouanne, bonjour, 

Nous voici rendus au mois de juin déjà, et c’est presque la fin de la saison du Repair’café avant notre coupure estivale. Avant cela, n’omettez pas d’aller voter dimanche pour les Européennes, ne serait-ce que pour maintenir une réelle démocratie.  Cependant, choisir une liste parmi les  38 proposées (et de 81 candidats chacune)  n’est pas toujours chose aisée, d’autant que les engagements politiques des uns et des autres ne sont pas toujours très clairs (peu opérationnels) et surtout peu sûrs d’être maintenus une fois la partie gagnée (combien de paroles non tenues par les politiques une fois au pouvoir !). Il faut continuer d’y croire, et espérer qu’une démocratie bien vivante sera maintenue !  

Bon, revenons donc au local. 

Retour sur la dernière session

Peu de participants au Repair’café de Montcorbon le samedi 11 mai dernier. Mais toujours nos chers bénévoles présents et actifs pour réparer et donner de leur temps. 

Philippe F., notre ami du Jura, a pris brièvement quelques notes sur l’emballage de la tablette de chocolat (tout juste retrouvée pour rédiger ma petite chronique !!).  Il a assuré également le café et les petits gâteaux, pendant que nous voyagions confortablement installés dans le train pour Chambéry. Merci Philippe ! Tu es un vrai pote !! 

Voici ses notes : 

  • une défonceuse dont le système de guidage était à remonter, réparée. 
  • une machine à pain, qui s’arrêtait au moment de la chauffe, panne due au thermostat défectueux, réparée et fonctionnelle. Christian et Philippe l’ont même testée en rentrant à la maison et la machine fonctionne. Son propriétaire peut donc venir la récupérer samedi prochain à Melleroy. 
  • un stérilisateur électrique, non réparable du fait d’un défaut du programmateur (notre ami Damien aurait-il manqué ?). 
  • les cale-pieds du fauteuil roulant de notre ami Philippe V. étaient totalement grippés. Qu’à cela ne tienne !  Les réparateurs présents s’y sont tous mis pour redonner du jeu et permettre une meilleure fonctionnalité à la chose ! Et merci à Nathalie pour les photos et le cidre pour l’apéro (un des meilleurs noté au concours de cidre de Château-Renard, avec celui de Jean-Mi !).  
  • un radio-cassette en état de fonctionnement, visé par Michel. 
  • un cuit vapeur qui ne chauffait plus, mais sur lequel un bon détartrage a fait effet ! 
  • une plaque chauffante, non réparable. 

Chers amis réparateurs, chères amies réparatrices (j’espère que Mireille viendra nous rejoindre prochainement), vous avez assuré comme des chefs !  

Un petit mot sur la suivante

Rendez-vous ce samedi 06 juin à Melleroy sur le site de Mell Pop, association dont nous avions partagé le repas de fin d’année l’an passé avec les adhérents. Le barnum sera installé pour nous, il devrait faire beau et chaud. 

Mêmes horaires, de 09h30 à 12h30 sur site. 

Apportez bien tous vos ustensiles à réparer et votre bonne humeur ! Gardez le soleil dans vos cœurs et maintenez vos valeurs de partage ! 

Nous boirons le coup avec nos amis de Mell Pop et les habitants de Melleroy qui souhaiteront se joindre à nous, à compter de midi (pas de repas partagé cette fois, car ce sera pour la dernière de la saison à Douchy, le 13 juillet). 

A demain donc ! 

Christèle. 

Chuelles – 14 avril 2024

Oyé oyé ami(e)s du Repar’café de la Vallée de l’ Ouanne, 

“En Mai fait ce qu’il te plait” dit le dicton… et voilà le temps qui déraille, pluie, soleil, pluie, orage, pluie, grêle même par endroits… l’Ouanne descend puis remonte, les nuages passent du blanc au gris, au noir, puis gris à nouveau, un peu de blanc, des rafales de vents par moments, et quelques rayons de soleil enfin… 

Les météorologues ne savent plus qu’annoncer, ils en perdent leur latin ; cumulus, cumulo-nimbus, stratus, que sais-je encore ! 

Et bien figurez-vous qu’il a fait très beau à Chuelles le 14 avril, frais mais beau ! Nous étions installés devant l’église et cette fois sans barnum, devenu inutile. Café à volonté offert par la commune et le maire, Stéphane H.  lui-même,  nous a apporté une caisse de chouquettes pour l’accueil. Merci M. le Maire ! Le troc aux plantes s’est vite enrichi de nouveaux arrivants et les échanges de plants, plantes, graines ont battu leur plein, accompagnés de moult échanges verbaux (comment planter, où ,quand, quel sol, etc…)  Le pépiniériste aussi a bien vendu. Les amis de la bibliothèque présentaient tout un tas d’ouvrages à vendre, pas cher du tout : des romans, des BD, des livres pour enfants, des revues. Il y en avait pour tous les goûts !

Et les réparations dans tout ça ?

Et bien sûr, les amateurs de réparations se sont vite pressés autour des tables du Repair’café. Catherine a accueilli, Thérèse a apporté son Sancerre délicieux pour l’apéro, Mireille nous a manqué. Thierry, Damien, Rémi, Fred, Christian, Jean-Mi, Hugues, Christian…et j’en oublie sans doute, tous présents pour réparer avec leur matériel. L’électricité, c’est pas l’église cette fois qui nous l’a fournie (nous avions fait disjoncter à plusieurs reprises l’année passée), mais la bibliothèque.

Damien et son père Christian sont parvenus à réparer un chargeur de batterie, laissé à la fin de la séance, qu’ils ont pu remettre à son propriétaire par la suite, tout fiers ! Le bloc d’alimentation de l’enceinte de Jean Mi a été réparé également lors du dernier Repair’café  et fonctionne bien.

Un monsieur a apporté deux radiateurs à pétrole, dont il fallait remplacer les mèches. Nous les avons cherché les vis, tombées dans les interstices des dalles du parvis !!! les 2 radiateurs ont été remis en état de fonctionnement. Et un heureux, un  !!!

  • Un aspirateur Tornado réparé en partie car le variateur de vitesse reste à changer. (NdDamien : ou pas … 😉
  • Un cookéo qui refusait d’ouvrir son couvercle ! Avec nos réparateurs, pas de souci, il a baillé du bec !  Et Thierry a utilisé deux cafetières défectueuses pour en recréer une qui fonctionne ! La pompe immergée de mon puits fait disjoncter ?  il a fallu la démonter entièrement pour comprendre qu’il suffit de remplacer le condensateur.

Je n’ai pas tout noté des réparations car j’étais pas mal occupée aux livres et au troc de plantes …

Un ami de Nogent-sur-Vernisson, Michel BROSSET, est venu chercher conseil, accompagné par un jeune en Contrat Emploi Civique,  pour monter le projet d’un repair’café sur sa commune.

Fred lui a communiqué quelques conseils, pour bien commencer :

  • Un bon nombre de réparateurs et réparatrices  bénévoles (une dizaine) comprenant un électro-technicien et une personne sachant régler les machines à coudre.
  • Prévoir plusieurs réunions préalables au lancement (engagement des bénévoles + communication (affiches, tracts, fliers, articles de presse…)).
  • Pour optimiser le démarrage, le première session peut être liée à un vide grenier par exemple.

Bref : nous avons proposé notre soutien pour la première à Nogent !

Quels bons moments partagés à Chuelles !!!

La prochaine cession

Nous renouvelons donc :

le samedi 11 mai à Montcorbon, dans le bâtiment de l’ancienne mairie.

Fred et moi serons absents cette fois  pour ce week-end ascensionnel. Nous serons dans les Alpes, à monter les pentes raides (ce sera notre Ascension). Damien sera lui, à plus de 300 km de l’Ouanne !

Michel ouvrira et fermera les portes. Notre ami Philippe viendra tout droit de son Jura pour installer le coin café et apporter les rallonges électriques + la banderole.

Pas de souci donc pour assurer cette énième édition du Repair’Café de la Vallée de l’Ouanne.

Nous avons une pensée pour Mireille qui, nous l’espérons, recouvrira une meilleure santé et pourra revenir prochainement parmi nous. Tiens l’coup Mireille, nous sommes avec toi, pour pas qu’la « pause » dure trop longtemps !!!

PS : j’ai remis au goût du jour mon listing des amis du Repair’café, aussi certains seront surpris de recevoir enfin des nouvelles (leur contact n’avait pas été créé !) et d’autres de recevoir deux fois le message ! J’ai dû, pour se faire,  me pencher sur le nouveau fonctionnement de Google,  c’est pas du gâteau !!   

Bien à vous,

Christèle.

Triguères – 9 mars 2024

Oyé, oyé, ami(e)s du repair’café, 

Brrr… frisquet ce matin, pour ce début de printemps.  Seulement 4 ° malgré un beau soleil !  La canicule n’est pas encore là ! En revanche, le niveau de l’Ouanne ne cesse de monter, descendre un peu, remonter… Elle déborde généreusement dans les prés et les champs alentour, et nos jardins restent imbibés  !  C’est la gadoue partout, et la mousse prolifère.  Bien heureusement, la dernière petite grêle n’a pas eu raison des cerisiers et poiriers en fleurs, pas pour le moment… 

Dans l’épisode précédent …

Que de monde en attente sur Triguères lors de notre dernière rencontre ! Nous sommes à peine descendus de voiture que déjà quelques-uns, quelques-unes se pressaient à la porte du local. Il a bien fallu patienter, d’autant que certains objets ont besoin de réparation qui sont bien au-delà des compétences de nos réparateurs. Je pense, par exemple, à la caméra vidéo, apportée par un jeune homme qui avait pourtant espoir que nous puissions faire quelque chose. Seulement voilà, ce genre de matériel est bien trop spécifique et aucun des réparateurs n’est vraiment calé. Dans ce cas, nous renvoyons vers des sites ou des réparateurs professionnels plus pointus, nous tentons d’offrir des pistes… De même pour les téléviseurs, anciens ou modernes, bien souvent des pièces sont à changer, ce n’est pas de notre ressort. En revanche, moults réparations ont pu se concrétiser, encore une fois : 

  • une lampe de bureau réparée,
  • un four électrique dont la résistance doit être changée, Patrick s’en charge. 
  • un moulin à café, dont la lame est à changer, le propriétaire en recherche une, 
  • une machine à café, ? 
  • un vieux thermomix, en état, mais dont le câble électrique était en piteux état. Thierry a changé le câble, la propriétaire est repartie, ravie.  
  • un stérilisateur électrique réparé, 
  • un aspirateur Rowenta, dont la brosse reste à changer, 
  • un gaufrier et une plancha électrique, HS tous les 2 
  • une imprimante réparée, 
  • une machine à café Lavazza, HS, 
  • un taille-haie électrique trouvé à la déchetterie, réparé et donné, 
  • une cafetière Philips seulement entartrée, 
  • la meuleuse du voisin de Hugues, réparée, 
  • une agrafeuse électrique, réparée.. 
  • un Robot hacheur Kenwood et un four micro-onde Whirpoll, apportés sur le tard, pris en charge par nos réparateurs consciencieux et en partie réparés… 
  • une machine à coudre à régler ; les propriétaires avaient pris rendez-vous avec Mireille qui a œuvré comme à son habitude avec succès, en passant le temps nécessaire. Les “clients” ont attendu, patients, finalement heureux d’être là, à bavarder. 

Tout le monde est reparti content, satisfait, heureux d’avoir passé du temps à réparer et à discuter. Les réparateurs, réparatrices sont vivement remerciés. C’est vrai qu’ils sont formidables : consciencieux, ouverts au dialogue, pleins de bons services et de conseils, toujours présents de 08 h 30 à 12 h 30 un samedi par mois, depuis plus de 6 ans, bénévoles actifs venant avec leurs propres véhicules, leurs propres outils ! Disons plus, ils sont extra, non ? 

Remercions également M. le maire, qui a apporté les viennoiseries, qui est passé pour serrer les paluches et tailler un peu la bavette. Merci Patrick ! 

Et bien, suite à ces francs succès, nous remettons la bricole prochainement. 

Dans le prochain épisode …

Mais attention, ce sera DIMANCHE 14 avril à Chuelles, en même temps que le troc aux plantes, organisé comme chaque année sur le parvis de l’église. 

Il fait toujours frisquet à Chuelles en avril donc, pensez bien à la petite laine !!! Couvrez-vous et si vous avez des plantes à échanger, mettez-les en pot et apportez-les !  

Et si celles et ceux de la “Triguerroise” qui a lieu aussi ce dimanche, passent par Chuelles, ce serait chouette ! 

Donc, à dimanche à toutes et tous, dans la bonne humeur habituelle. 

Amitiés. 

Christèle. 

Courtenay – 10 février 2024

Cher(e)s ami(e)s du Repair’Café de la Vallée de l’Ouanne, 

Nous quittons l’hiver pluvieux et inondé pour aller vers de beaux jours de Printemps ensoleillés et de longues journées de sécheresse estivale. Et c’est ainsi désormais, il faut bien s’y adapter. Le climat est sens dessus dessous, comme les affaires internationales !  Le monde est dans un grand basculement et il nous faut nous arc-bouter pour ne pas sombrer et garder les idées claires. Le Repair’café est là pour nous y aider :  lutter contre l’obsolescence du matériel, recréer du lien social dans les campagnes, maintenir la possibilité pour les gens de nos petites villes et villages de continuer d’utiliser du matériel acquis de longue date et à moindres frais, inventer de nouveaux modes d’existences en deçà de la société consumériste, individualiste, très libérale et capitaliste… Pour certains, il est bien difficile de résister… 

Dans les épisodes précédents…

Le dernier rendez-vous du 10 février, à Courtenay, a battu son plein. La salle, trop grande, était occupée sur une moitié par tables et chaises.  Pour le reste, il a été laissé aux filles de Christel le soin d’occuper tout l’espace de jeux. Elles s’y sont données à cœur joie ! 

Des personnes nous attendaient dès l’entrée, avec des sacs pleins de matériel à réparer. Paul était bien là, accompagné de 2 réparateurs proposés pour la session de Repar’Café en projet sur Courtenay. Il avait apporté le café et des cookies faits maison. Délicieux ! Damien était, comme souvent, très attendu, en particulier par un monsieur qui n’attendait que lui… Ouf ! il est arrivé tôt ! 

Suite aux présentations, les réparateurs bénévoles ont retroussé leurs manches et se sont attelés aux réparations. 

Je vous livre en vrac et selon mes souvenirs (pas de cahier de notes à dispo cette fois): 

  • Un cookéo ? qui n’a pas pu être réparé si mes souvenirs sont bons. 
  • Un aspirateur robot réparé
  • Un blendeur HS car pièce cassée 
  • Une visseuse réparée 
  • Un frigo appartenant à une association locale mais HS 
  • Un nettoyeur vapeur réparé 
  • Un tourne-disque qu’il suffisait de mettre sur la bonne vitesse 
  • Une brosse à dent électrique réparée 
  • Un sèche-cheveux avec problème de prise électrique, réparé par un monsieur qui bricole et qui s’inscrit comme réparateur du répair’café de Courtenay.  Merci Monsieur. 

D’autres objets encore, mais ma mémoire flanche !! 

Il n’y en a pas que pour l’électroménager

J’avais sorti les métiers à tisser pour fabriquer des tawashi (éponges à partir de chaussettes usagées). Ma copine Sylvie m’a donné la main et nous avons commencé à couper et tisser, ce qui a attiré quelques personnes présentes qui s’y sont mises également. Bonne ambiance, mais nous étions unanimes pour constater que les chaussettes manquent de couleur et nos tawashis sont donc un peu grises ! 

Merci à Catherine qui, une fois encore, a géré la distribution de café et petits gâteaux. Des personnes de connaissance se sont installées pour discuter.

Une dame nous a déposé deux bouteilles : une de cidre et une de jus de pommes, de la fabrication de son mari, pour nous abreuver après l’épreuve ! Merci Madame et Monsieur le mari, nous nous sommes délectés, et les bouteilles sont à nouveau prêtes à être re-remplies ! 

Du nouveau !

Françoise B. a apporté les gâteaux apéritifs et nous avons trinqué avec les derniers en reprécisant la donne pour le prochain repair’café de Courtenay :  il aura lieu le 4ème samedi de chaque mois (le 23 mars ?), dans une salle plus petite qui serait a priori la salle Pignol.

Nous mettons notre site à leur disposition pour communiquer les infos via Damien. Ils ne sont que 4 réparateurs ce qui est un peu court. Quelques-uns des nôtres se sont proposés pour leur donner la main dans un premier temps. 

Et la prochaine !

Pour ce qui nous concerne, nous nous retrouverons : 

ce samedi 09 mars de 09h30 à 12h30,

en salle des associations de Triguères, face au stade de foot.

La salle est assez petite, mais nous nous tiendrons chaud… et si le soleil est de la partie (?), nous pourrons nous étendre à l’extérieur. 

Venez avec vos appareils, vos outils, votre bonne humeur et toutes vos petites infos à communiquer sur la vie de nos villages… pour l’ambiance ! 

Bien à vous. 

Christèle. 

Petite devinette !

Qu’est ce qui est Vert (avec un peu de noir et rouge), un peu mal née, un peu tourmenté par la vie (pas tant que ça finalement), qui a besoin d’un serrage de vis périodique et qui s’est notamment vue affublée d’une seconde vie suite à une expérience un peu folle impliquant une greffe d’organe provenant d’une autre entité morte ?

Vous avez une idée ? Vraiment ? HAaaa Pas loin ! Ça aurait pu, mais non !

Ce n’est pas le monstre de Frankenstein !

C’est mon Burineur électrique !  

Mal née, par ce qu’il n’est pas d’une grande marque et pas d’une grande qualité non plus : sa première défaillance est intervenue après seulement une ou deux heures d’utilisation : le mécanisme de percussion a grippé (manifestement mal lubrifié durant l’assemblage). Un bon coup de dégrippant dans le mécanisme, un peu de graisse ensuite le réanime pour un temps. Sa mort véritable a été constaté après moins d’une dizaine d’heures d’utilisation plus tard : les charbons se mettent à faire des étincelles et de la fumée → Rotor définitivement Hors –service ! En début de travaux de démolition inachevé évidemment !

Quelque temps après, l’un de mes cousins me parle d’un perforateur burineur de la même marque, mais d’un modèle différent. Elle est également définitivement cassée pour des raisons mécaniques cette fois. Je me dis que peut-être, je peux me servir de cette dernière comme donneuse d’organe afin de faire une machine fonctionnelle avec deux défaillantes. C’est beau de rêver, hein !

Je récupère cette machine quelque mois plus tard. Il apparait bien vite que la tâche n’est pas si évidente : les deux machines sont clairement différentes. Le bloc moteur, bien que semblable, n’est finalement pas compatible. J’essaye alors de récupérer uniquement le rotor pour remplacer celui de ma machine, et la pièce se monte étrangement en lieu et place malgré la différence de puissance annoncé (1100W pour l’une et 1300W pour l’autre). Une fois remontée, la machine semble tourner de nouveau ?!

Je me dis que c’est un peu trop beau pour être vrai, j’attends une occasion de la tester en condition réelle. Finalement la machine ne fonctionne pas trop mal étrangement ! J’en suis le premier surpris.

Le constat

Le constat reste amer. Même si la réparation parait tenir pour l’instant, pour combien de temps ?

Entre-temps, j’ai racheté une machine d’occasion haut de gamme afin de finir mes travaux et en entreprendre bien d’autre !  C’est sans appel, bien plus fiable, plus agréable à utiliser, moins fatigante (meilleur amortissement des vibrations), plus de fonction (burineur et perforateur) pour le même prix et surtout après une trentaine d’heures d’utilisation pas la moindre défaillance !

En tant que bénévole du Repair’café de l’Ouanne, je peux vous assurer qu’on voit passer beaucoup de machine à réparer de cette marque ces derniers temps, parfois en panne avant leur première utilisation ! Il y a rarement de bonne surprise avec ce genre de machine. Certaines rumeurs laissent à croire qu’un célèbre fabricant de machine électro portatif germanique de la même couleur refourguerait ces anciens modèles sous une plasturgie de l’enseigne de hard-discount, elle aussi, allemande. Mais les similitudes s’arrête là !
J’ai du mal à le croire à en voir la faible qualité des matières utilisée, la faible niveau d’assemblage, le faible niveau de protection des composants actifs, et surtout la faible longévité des machines : rien à voir avec les machines vertes de nos parents ou non grands-parents qui fonctionnaient facilement quarante ans sans jamais broncher !

Un conseil ?

Bref, j’aurais bien mieux fait de commencé par acheter cette seconde machine d’occasion ou alors de prendre une machine de location, (moins couteuse ramené à l’heure d’utilisation que cette première machine) ! et je vous encourage à en faire autant : pour l’environnement, pour votre portefeuille et pour votre plaisir du bricolage ! 

La Selle-en-Hermois – 13 janvier 2024

Cher(e)s ami(e)s du Repair’Café de la Vallée de l’Ouanne

Nous voici donc au 09 février. Pas de vent, pas de neige, pas de soleil, peu de pluie… et une température exceptionnellement douce.  Mais que deviennent les saisons ? 

Retour sur l’épisode précédent

C’est au chaud, dans la petite salle des associations de La Selle-en-Hermoy, que nous avons œuvré la dernière fois. Des tas de “clients” dès 09h30 ! et des bénévoles prêts au chantier à la première heure. 

Comme toujours à la Selle, un accueil chaleureux de la part des élu(e)s qui restent près de nous, proposent le café et taillent la bavette. Merci les élus de la Selle ! 

J’ai noté tout à trac : 

  • 2 bouilloires électriques
  • un aspirateur sur batterie 
  • un taille-haie 
  • une tout multimédia
  • une cafetière Nespresso qui fuit 
  • un four micro-onde réparé (fusible changé) 
  • un four micro-onde dont le fusible reste à changer
  • un mini-four à remonter avec nouvelle carte Moulinex (20  € la carte !)
  • un radiateur soufflant pour salle d’eau entièrement désossé et nettoyé qui refonctionne 
  • une imprimante qui ne détecte plus le papier dans le bac principal 
  • 2 machines à coudre à régler, dont une magnifique Elna verte (voir photo) héritage de la grand-mère, et qui fonctionne à merveille (merci Mireille !)
  • un aspirateur robot qui fonctionne très bien 
  • un grille-pain à nouveau fonctionnel 
  • une machine à café Philips dont une pièce reste à changer 

Tout le monde s’y est mis, dans la belle ambiance, du plus jeune au plus âgé ! 

À midi, tout était plié et nous avons pu partager la galette de La Selle, avec un coup de cidre de JM. Nous y retournons bientôt, à la Selle (NDLR: -en-Hermois 😉 ! 

Une prochaine rencontre ? bien évidement !

Pour demain, c’est à Courtenay, dans la grande salle à droite face mairie. Je cours chercher les clés à 16h. Nous avons à partager nos savoir-faire, car le projet de certains est de monter un Repair’café sur place là-bas. Christelle et Claude souhaitent s’y engager. Nous allons bien entendu les y encourager. 

À COURTENAY, SAMEDI 10 FÉVRIER 2024 de 09h30 à 12h30 salle du Foyer Municipal 

venez nombreux, y’aura du beau monde et bien du partage ! 

Christèle. 

Conversations Carbone à Chuelles dès le 22 février 2024 !

La mairie de CHUELLES et le PETR Gâtinais montargois vous invitent à participer aux CONVERSATIONS CARBONE, une initiative déployée sur notre territoire dans le cadre du projet LIFE_LETsGO4Climate soutenu par l’Union européenne.

L’objectif est d’explorer les premiers passages à l’action vers un mode de vie plus sobre en carbone

Après 2 sessions organisées en 2023, une nouvelle session de 6 ateliers conviviaux s’ouvre à la Bibliothèque de Chuelles dès le jeudi 22 février 2024, de 19 h à 21 h.

La participation à ces Conversations Carbone est gratuite ! Votre engagement : participer aux 6 ateliers proposés.

Les 6 dates : les jeudis 22 février, 7 et 21 mars, 4 et 18 avril et 6 juin 2024 de 19h à 21h

Réservez vite ! nombre d’inscriptions limité.

L’inscription est obligatoire via le formulaire en ligne : https://forms.office.com/r/24NwYFuACL       ou par téléphone au 06 20 91 69 42

Thèmes des rencontres : 

  • Réfléchir à un avenir sobre en carbone
  • Énergie à la maison
  • Transport et Mobilité
  • Alimentation et Eau         
  • Consommation et Déchets

Pour en savoir plus sur les Conversations Carbone : www.conversations-carbone.fr

Initiée dans le cadre du projet LIFE_LETsGo4Climate mené à l’échelle de la Région Centre-Val de Loire, cette action est pilotée localement par le PETR Gâtinais montargois avec des groupes animés par l’AMAPP du Gâtinais, la commune de Chuelles, Dordives en Transition, Gâtinais en Transition, PERSÉE3C et le PIMMS Médiation de l’Agglomération Montargoise.

Chantecoq – 9 décembre 2023

Nouvelle année, nouveau repar’café ?

Bonjour à toutes et tous, 

Ben, nous y revoilà ! Nous y revoilà à quoi ? à la nouvelle année, pardi  ! Avec, contrairement à mon message de décembre, un beau soleil et du bien frais. 

Ce temps divin annonce-t-il des jours heureux pour l’année 2024 ? Je l’espère, et ce, malgré les nouvelles politiques, économiques et sociales peu réjouissantes. Pensons qu’en France, nous sommes chanceux et plus encore en Gâtinais, qui a échappé aux crues, aux tempêtes dévastatrices, meurtri seulement quelque peu par la dernière sécheresse estivale.  

Notre rassemblement autour des réparations tient bon la route et nous continuerons notre  itinérance sur 2024. Lutter contre l’obsolescence, c’est lutter aussi contre ce qui fout l’camp, ce qui se désagrège, ce qui périclite, ce qui s’use… c’est faire en sorte que cela tienne encore, malgré les années d’usage. C’est lutter pour la durabilité, pour la solidité, à l’image de notre groupe de réparateurs-réparatrices si fidèles. 

Retour sur l’épisode précédent

Nous avons fini l’année 2023 le 09 décembre à Chantecoq, dans la salle des fêtes mise à disposition par la commune. Très vite la salle s’est emplie de voisins et voisines avec des sacs plein de matériel à réparer.  

  • un cookéo Moulinex ;
  • un poste radio ;
  • 3 lecteurs CD ;
  • 1 radiateur électrique ;
  • 4 grille-pain ;
  • une bouilloire électrique ;
  • une pendule ;
  • 2 radios réveil ;
  • 1 scie radiale ;
  • 4 machines à coudre à régler dont 3 réparées et une pour pièce ;
  • 1 poste de radio ;
  • des jouets apportés par Catherine ;

Je n’ai pas pris le temps de noter les réparations, car j’ai dû moi-même me mettre à la tâche. J’avais choisi notre mascotte : les grille-pain et suis assez fière d’avoir pu en  réparer 2 sur 3. 

Thierry, malgré le marché de Noël à Courtenay est passé donner un coup de main. Merci Thierry ! Damien, Christian, Jean-Michel, Hugues, Fred, Michel B., Mireille, Catherine, se sont activés dur ! Merci à vous toutes et tous également. Deux de nos fidèles réparateurs, Martine et Philippe, se sont éloignés, partis réparer sous d’autres cieux, maritime pour l’une, montagnard pour l’autre. 

Nous avons rendu un hommage discret à notre ami Michel emporté par la maladie récemment. 

Réparer des objets, mais également construire un réseau

Un membre du Comité des fêtes de La Selle-sur-le-Bied est venu nous trouver, car il serait intéressé à nous faire venir sur sa commune. Le calendrier est complet, mais qu’à cela ne tienne, il est prêt à commencer l’année 2025… 

Il est grand temps de passer à une autre étape, celle du réseau ! Dans chaque commune alentour, il nous faudra aller à la rencontre de bricoleurs et bricoleuses prêts à monter un groupe. Les inviter à nous rejoindre, dans un premier temps, pour ensuite les accompagner dans la création d’un propre mouvement sur leur commune. Passer le relai en quelque sorte… 

Je rappelle que le Repair’Café de Poilly-les-Gien souhaite une rencontre pour des réparations communes en 2024. Ce sera à programmer. 

Bon y’a des projets à creuser… ça tombe bien puisque je serai en retraite au printemps ! Après un bon repos bien mérité, et à côté des travaux de jardin, je consacrerai bien un peu de mon temps au déploiement des repair’café. 

Et la prochaine rencontre !

Premières retrouvailles de  2024 : ce samedi 13 janvier à La Selle-en-Hermoy, salle des associations, de 09h30 à 12h30. 

Venez nombreux, car, si le soleil brille comme aujourd’hui, ce sera drôlement chouette ! Et puis, y’aura la galette !!! 

Je vous, je nous souhaite une très bonne et heureuse année 2024, avec une santé de fer ! 

La Ferté Loupière – 11 novembre 2023

Cher(e)s ami(e)s, bricoleuses et bricoleurs,

Nous voici aux portes de l’hiver, et les nuits rallongent jusqu’à la plus longue de notre hémisphère nord, le 21 décembre prochain. Lever 08h41, coucher 16h56, annonce le calendrier. Le petit froid sec et le vent d’Est un peu piquant de ce dimanche nous l’ont rappelé : l’hiver serait fait de froid, de gel et de neige ! Mais c’est la pluie, la pluie, la pluie… les fossés débordent, les rivières bouillonnent à nouveau, et la Loire, enfin, recouvre les bancs de sable qui se sont étendus tout au long de l’été et de l’automne le long des berges. Les rosiers fleurissent, le magnolia bourgeonne déjà, et le dernier gel n’a pas eu raison de ces petites annonces printanières.

Retour sur l’épisode précédent

Non, le froid n’est pas mordant encore ! Et bien heureusement, car le 11 novembre dernier, le Comité des Fêtes de La Ferté Loupière nous a accueillis dans une salle communale un peu fraiche. La chaudière avait eu la bonne idée de tomber en panne et les quelques radiateurs électriques apportés par les bénévoles ont eu bien du mal à réchauffer l’atmosphère (les plombs ont sauté à diverses reprises !!). Heureusement, il y avait, comme toujours à la Ferté, ce bon accueil chaleureux : café et thé à volonté, brioche et gâteaux maison ! C’était la régalade !!! Mais peu d’amateurs de réparation cette fois encore, malgré la présence assidue des réparateurs et réparatrices bénévoles.

J’ai noté :
– Un grille-pain qui faisait pourtant des étincelles et que Fred a magistralement réparé tout seul.
– Une machine à café Nespresso difficile à démonter, mais réparée grâce à la ténacité de Hugues (une capsule à café était restée coincée dans l’appareil !).
– Un coupe bordure, que Thierry a réparé sans faillir.
– Un karcher haute pression, est resté en l’état par manque de matériel pour effectuer la réparation
– José avait apporté des spots lumineux défectueux, un sur deux a été remis en état et j’ai bien vu que Damien en a bavé !
– Un cuit vapeur apporté par Catherine, un « truc bidule » comme elle a dit, qui, ma foi, fonctionne très bien.
– Les poignées de portes de la salle nous sont pratiquement restées dans les mains (complètement décyclotées !) : qu’à cela ne tienne ! Thierry a tiré son établi et a réparé consciencieusement les 2 portes d’entrée de la salle !! Qu’il soit béni cet homme !!!
– Un transistor de plus de 20 ans a retrouvé une nouvelle jeunesse, ce qui a ravi sa propriétaire !


Nombreux échanges entre nous, avec du partage concernant notre longue expérience du travail social, concernant nos démarches d’accompagnement de nos proches vieillissants.

Un Au Revoir à l’un de nos brillants réparateurs !

Rémi nous a fait part alors des derniers moments de notre ami Michel, très atteint par la maladie, pour qui il ne restait plus guère d’espoir. La délivrance l’a cueilli la semaine dernière. Trois d’entre nous, Fred, Rémi et Thierry se sont rendus à ses obsèques à Chuelles vendredi ; pour lui rendre hommage, le remercier encore de toute sa générosité, son bon cœur… C’était un taiseux, mais, ô combien compétent ! Il ne lâchait pas l’affaire quand il avait dans les mains une machine récalcitrante ! Merci à toi, Michel, pour tout ce que tu as su nous donner et partager au Repar’Café.

Je n’oublierai pas, pour ma part, ces énormes radis noirs que tu avais apportés, car tu les trouvais trop envahissants dans ton potager ! Il a fallu les couper en tronçons pour se les partager. Je me souviens aussi comme tu appréciais de pouvoir partager ton savoir. Tu étais notre meilleur mécano ! Finie la souffrance de ces derniers temps, repose en paix.

Je retrouverais bien quelques clichés de toi en souvenir pour ce dernier Repar’Café de l’année, ce samedi 09 décembre à Chantecoq, de 09h30 à 12h30.
Venez nombreux, apportez vos trucs et vos bidules qui auraient besoin d’un coup de bistouri. Et aussi votre savoir-faire de réparateurs et réparatrices en herbe ou en pro. Les jouets divers et variés seront fort bien venus, C’est l’époque propice !

Je vous espère toutes et tous présents. La salle des fêtes sera bien chaude et nous dégusterons café, thé, ou chocolat brûlant avec brioches et gâteaux de toute sorte.
La neige peut-être sera là ? qui sait ?

À bientôt donc….
Christèle.