Comment ça marche ?

Un objet en panne ? Pas de problème !

1. Quels objets savons-nous réparer ?


Nos bénévoles sont notre richesse et la diversité de leur savoir-faire nous permet de répondre à une large variété de problème :

  • les appareilles électroménagers (grilles – pains, aspirateur, mixeur, four, etc.);
  • matériel de motoculture ou de bricolage (tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse thermique ou électrique, etc.);
  • machine à coudre (réglage et réparation), et petites retouches.
  • petits bricolages divers (chaise décollée, luminaire clignotant, radiateur en panne, fils coupé, etc.);
  • Informatique (configuration de téléphone portable, réparation d’ordinateur fixe ou portable).

Presque tous en fait à quelque exception tous de même !

Nous faisons évidement de notre mieux pour essayer de redonner vies au maximum d’objets sans considération de marque ou de valeur. Aucun chalenge ne nous fait peur, néanmoins, il faut admettre que certains objets nous résiste encore et toujours : les téléviseurs qui ne s’allume plus, les imprimantes encrassées ou qui n’avale plus de papier, les mini chaines-hifi défaillantes sont une véritable malédiction pour nous. Notre taux de réparation depuis 6 ans est proche de 0%.

De même, nous ne réalisons pas les travaux ni votre domicile ni sur votre véhicule : Il vous faudra vous adresser à des professionnels pour : le réglage d’antenne de télévision, la réparation de toiture/massonerie, de plomberie, de réseau électrique de votre maison, la réparation ou l’entretien de votre voiture (si si, on nous a déjà demandé tout ça ;-). Nous n’avons pas pour vocation de faire de la concurrence déloyale aux artisans établie, ce n’est pas non plus notre périmètre d’action (nous ne nous déplaçons pas chez les gens), d’ailleurs nous ne sommes pas assurés pour ce genre d’intervention. Notre but est de combler un manque, là où certain ont plus d’intérêt à vous vendre du neuf qu’à réparer l’existant, nous intervenons !

2. Où et quand est-ce que ça a lieu ?

Les cessions de réparation sont itinérantes dans la localité de la vallée de l’Ouanne principalement sur la communauté de commune de la 3CBO et communes limitrophes. Elles ont lieu généralement le second samedi matin de chaque mois (sauf exception).

Pour connaitre les dates et lieux des prochaines rencontres => Aller voir cette pages.

3. Comment ça se passe ?

Présentez-vous avec votre objet à réparer au lieu, à la date et dans le créneau horaire indiqué (arrivé avant 11h30 au plus tard si vous voulez que nous aillions le temps de regarder votre objet).

Un ou plusieurs bénévoles vous accueille aimablement et prennent en charge votre objet, l’ausculte, le démonte et lui apporte les meilleurs soins pour lui redonner une seconde jeunesse si-possible. Pour vous faire patienter, vous prendriez bien un thé ou café ? Un biscuit peut être avec ? 😉

La réparation se passe sous vos yeux, sur place, vous pouvez même seconder le bénévole si le cœur vous en dit. Les bénévoles adorent partager leur savoir et savoir faire, n’hésitez pas à leur poser des questions, (ils adores ça !).


Note Utile : pensez à apporter les cordons, accessoires et consommable éventuel.
En cette période particulière : Comme tous événements en lieu public, la présentation du pass vaccinal et l’application des gestes barrières, vous serons demandé (autant pour les bénévoles que pour le public).

4. Combien ça vous coute ?

La (tentative de) réparation, le café et la bonne humeur sont gratuites !

5. Mais qu’est-ce que ça nous rapport à nous ?

Quelle est notre business modèle ? Comment gagne-t-on notre vie ? Comment tout ça est financé ? Sont des questions qui reviennent souvent. Nous sommes tous bénévoles, nos deux intérêts uniques sont :

  • Nous retrouver pour un moment conviviale et profité du lien social et local qui nous est si chère !
  • Avoir la satisfaction d’agir pour réduire les déchets, l’obsolescence programmée et notre empreinte carbone (ou du moins on essaye, il faut rester humble, on n’arrive pas systématiquement à nos fin 😉

Pour le matériel, les consommables, et les frais de fonctionnement :

Les bénévoles apportent leurs propres outils et bien souvent généreusement leur propre consommable.

Certains objets ne peuvent être réparés, dans ce cas, avec le consentement du propriétaire, nous prélevons les composants ou les organes du matériel encore en état de fonctionnement afin de pouvoir les recycler au plus direct et donné une seconde vie aux futures réparations. Si certaines pièces détachées complémentaires sont nécessaires, on vous orientera pour que vous puissiez les acheter et nous finaliserons la réparation à une séance suivante une fois les composants manquant reçu.

À très bientôt.